top of page

Gérer le foncier sur le territoire en tension du Pays d’Auray (Aqta)




Outre les grandes lignes retenues pour l’année à venir, quelques sujets complémentaires ont été votés par les élus communautaires d’Aqta (Auray Quiberon terre atlantique) lors du premier conseil de l’année.


1 Le logement reste une priorité

Devant les difficultés à trouver du foncier disponible, les élus communautaires d’Aqta (Auray Quiberon terre atlantique) restent mobilisés pour les particuliers comme pour les entreprises. Qu’il s’agisse des saisonniers ou des ménages installés sur le territoire, il est indispensable de mieux maîtriser les ressources foncières et le coût des terrains sur un marché en grande tension. Pour cela Aqta s’appuiera sur le nouveau Programme local de l’habitat pour aider notamment les jeunes ménages et les jeunes actifs grâce à des dispositifs d’accession à la propriété et d’accès à la location.

L’idée étant de garder une maîtrise publique du foncier en se fondant sur un observatoire pour avoir une vision globale des disponibilités et des besoins spécifiques du territoire.

2 Le nautisme tourné vers l’avenir

Aqta affirme son choix de soutenir la course au large en attribuant 90 000 € pour le développement d’un pôle économique porté par l’association « Baie de Quiberon au large ». Ce futur pôle stratégique qui s’inscrit au sein de la Sailing Valley en complémentarité de Port La Forêt et de Lorient. Ce projet d’envergure vise à fidéliser et à attirer les entreprises de pointe, développer l’emploi, l’activité économique, touristique et nautique tout au long de l’année.
Peu de débats lors de ce premier conseil communautaire de l’année essentiellement consacré au débat d’orientation budgétaire. (Le Télégramme/Véronique Le Bagousse)

3 L’atelier des entreprises s’agrandit

Pour offrir de nouveaux services l’atelier des entreprises s’agrandit. Avec une fréquentation et une occupation record, ce lieu n’est plus en capacité de répondre aux besoins des porteurs de projets.

Un aménagement de 327 m² en rez-de-chaussée permettra de déployer treize nouveaux bureaux et quatre à cinq postes de coworking supplémentaires.

4 199 000 € de fond de concours pour la glacière à Etel

Un fonds de 199 000 € a été alloué pour le site emblématique de la glacière
« La glacière doit être un grand projet structurant avec un cahier des charges très précis, avec un sens économique pour que cela tienne dans le temps. Elle ne doit pas coûter à la communauté ».

5 Encourager et soutenir les nouveaux exploitants agricoles engagés dans la transition

Avec une aide de 1 000 € s’ajoute à l’enveloppe de 3 000 € pour l’installation des nouveaux exploitants.
bottom of page