top of page

Les campagnes d’études pour leprojet d’éoliennes flottantes au sud de la Bretagne ont repris en mer



La préfecture du Morbihan fait savoir que les campagnes d’études pour le

projet d’éoliennes flottantes au sud de la Bretagne ont repris en mer.

Télégramme du 17 juillet 2022


Des campagnes en mer, environnementales et techniques sont actuellement menées dans le cadre du projet de parc commercial d’éoliennes flottantes, développé par l’État, au sud de la Bretagne. Pour mémoire, l’aire d’étude arrêtée par décision ministérielle du 18 mai 2021 se trouve à 29 kilomètres de Groix, à 19 kilomètres de Belle-Ile et à 36 kilomètres de Lorient.


Campagnes environnementales

Des études sur site sont réalisées sur l’aire d’étude du parc éolien en mer et sur celle relative à son raccordement au réseau d’électricité en mer et à terre. Il s’agit d’études qui permettent de décrire notamment la biodiversité présente, dans le cadre de l’évaluation environnementale du projet.


Campagnes techniques

En parallèle, des campagnes d’études techniques sur la zone du projet sont également réalisées en mer sur la zone du futur parc et sur la zone d’étude du raccordement électrique du projet. Elles visent à préciser la nature des fonds marins sur la zone du parc éolien afin de déterminer notamment, pour le futur porteur de projet qui sera chargé de construire et d’exploiter le parc, la technologie d’ancrage des éoliennes flottantes la plus adaptée au site de réalisation du projet. - Ces campagnes géotechniques consistent en la réalisation de tests sur les paramètres techniques des sols du fond marins (nature, dureté de la roche) et en prélèvement d’échantillons qui seront analysés à bord et en laboratoire.


Sur la zone du futur parc éolien en mer, le navire « Seehorn » (exploité par Geoquip pour l’État), arrivé au port de Lorient, réalise cette campagne de caractérisation des sols, en deux phases. La première, d’une quinzaine de jours, débute ce vendredi 15 juillet. La seconde débutera en septembre.

bottom of page