top of page

"On nous a trompés, on nous a menti" : à Batz-sur-Mer, les 80 éoliennes du premier parc offshore


"On nous a trompés, on nous a menti" : à Batz-sur-Mer, les 80 éoliennes du premier parc offshore français sont bien visibles depuis la côte





Article rédigé parFrance 2

"On ne s'imaginait pas que ça allait donner ça..." soupire la maire de la commune. Du côté de Batz-sur-Mer, en Loire-Atlantique, le tout premier champ d’éoliennes offshore de France est visible depuis l’été 2022. Trop visible, selon les habitants, qui se sentent dupés. Certains se sont confiés à "Envoyé spécial".

Face à l'océan Atlantique, entre Le Croisic et Guérande, la petite commune de Batz-sur-Mer et sa splendide côte rocheuse. C'est ici, à 12 kilomètres du rivage, qu'a été implanté le tout premier parc éolien en mer français. Entré en service fin 2022, il a complètement changé le paysage, bouleversant le quotidien des habitants, et même leurs nuits. Dans l'obscurité, une ligne de points rouges lumineux signale sa présence, barrant l'horizon. "On se demande quel avion va atterrir ce soir", plaisante un habitant. Dans sa maison à quelques mètres de la mer, le bruit des vagues est toujours là, mais pas la vue sur le large... "On a vraiment un mur" De jour, les silhouettes des 80 éoliennes du parc se détachent nettement au-dessus de l'eau. Trop nombreuses, trop hautes, jugent les habitants interrogés par "Envoyé spécial", qui les accusent de dénaturer ce site magnifique. La ligne d’horizon n’est définitivement plus la même, et les Batziens ont bien du mal à s'y faire. Marie-Catherine Lehuédé, la maire de la commune, comprend leur amertume, car ils ont le sentiment d'avoir été dupés. Ces éoliennes bien visibles, ce n'est pas ce qui leur avait été promis : "On pensait qu'on ne verrait rien, en fait. Ou très peu. D'où la réaction des habitants : 'On nous a trompés, on nous a menti'...", explique-t-elle. "Honnêtement, on ne s'imaginait pas que ça allait donner ça… On nous avait dit que ce serait 'des têtes d'épingle'. Vous voyez vous-même que les têtes d'épingle, ça fait plutôt des grosses aiguilles à tricoter…"Marie-Catherine Lehuédé, maire de Batz-sur-Mer

Dans les années à venir, comme à Batz-sur-Mer, le littoral français va radicalement changer de visage. A l'horizon 2030, la France devrait exploiter 17 parcs éoliens offshore. Le pays s'est fixé pour objectif de construire 50 parcs d'ici à 2050, de quoi produire l'équivalent de 37 réacteurs nucléaires. Ces éoliennes vont bouleverser les paysages, mais aussi les écosystèmes, et la vie de ceux qui vivent là ou y passent leurs vacances.

Extrait de "Eolien marin : la ruée vers le vent ?", un reportage diffusé dans "Envoyé spécial" le 12 octobre 2023.



bottom of page