top of page

OUI AUX EOLIENNES FLOTTANTESNON AU MASSACRE DE NOS PAYSAGES CÔTIERS DE BRETAGNE SUD !



Sauvons nos côtes 56

OUI AUX EOLIENNES FLOTTANTES

NON AU MASSACRE DE NOS PAYSAGES CÔTIERS DE BRETAGNE SUD !

La Fédération des Associations de Protection et d’Aménagement de la Baie de

Quiberon, des Iles et du Grand Site dunaire s’oppose au saccage de nos paysages

marins par l’implantation de 50 éoliennes flottantes de plus de 260 mètres de haut

(soit la taille de la tour Eiffel) à proximité de nos côtes. Nous venons en effet

d’apprendre la décision du gouvernement d’implanter le premier parc éolien à moins

de 20km de Belle-Ile et à 30km de Groix et Quiberon. Cette décision est

inacceptable.

La zone délimitée en mai 2021 par Mme Barbara Pompili, alors ministre de la

Transition écologique, en permettant une implantation proche des côtes de Belle-

Île et de Groix, ne tient aucun compte de la beauté sauvage de ces sites qui sont

notre richesse patrimoniale, touristique et culturelle, au mépris des demandes des

associations de citoyens soucieux de préserver l’environnement et des maires des

villes riveraines. Ces paysages, façonnés pendant des siècles, nous ont été donnés

et nous devons les respecter, les sauvegarder pour les transmettre à nos enfants.

Le pays d’Auray est le premier pôle touristique breton, l'économie touristique se

concentre majoritairement sur le littoral qui sera irrémédiablement gâché par la

présence de cette zone industrielle.

Or nous savons qu’il est possible techniquement et économiquement de les éloigner

à plus de 50 km de nos côtes insulaires, comme nous l’ont tous affirmé les industriels

pressentis pour répondre à l’appel d’offres de l’État. La décision de l’État nous

apparait donc comme motivée uniquement par des intérêts particuliers et non par le

bien commun.

OUI aux éoliennes flottantes

NON au massacre de nos paysages côtiers 

« Les projets en solaire ou en éolien, là où ils créent trop de tensions, dénaturent et

défigurent le paysage, il faut savoir ou les adapter ou y renoncer »

Le Président de la République, Emmanuel Macron, juillet 2021

Y RENONCER, NON, MAIS LES REPOUSSER AU-DELÀ DE 50KM DES CÔTES,

OUI, MONSIEUR LE PRÉSIDENT !

SIGNEZ NOTRE PÉTITION 

Aidez-nous à agir, faites un don en cliquant sur le lien

.http://www.leetchi.com/c/sauvons-nos-cotes-56

bottom of page