top of page

Projet éolien de Bretagne Sud : un courrier adressé aux parlementaires


La Fédération de protection et d’aménagement de la Baie de Quiberon, des îles et du Grand Site dunaire a écrit aux parlementaires des régions du nord ouest, « dans l’espoir

d’obtenir la réorientation du projet » de parc éolien de Bretagne Sud.

La Fédération de protection et d’aménagement de la Baie de Quiberon, des iles et du Grand Site dunaire a adressé un courrier aux sénateurs et aux députés de Bretagne, de Loire- Atlantique et de Vendée, pour demander une réorientation du projet du parc éolien flottant de 250 MW de Bretagne sud, entre Belle-Ile, Groix et Quiberon.


L’association demande également - dans le cadre du projet de loi pour l’accélération des

énergies renouvelables - une zone d’exclusion jusqu’à 40 km des côtes continentales et

insulaires pour tous les futurs parcs d’éoliens offshore « dont ce parc AO5 non encore

attribué », précise-t-elle.

La Fédération leur écrit : « Le Gouvernement vient de confirmer son choix d’implanter un

parc de 60 éoliennes flottantes géantes (260 m de haut) à proximité des côtes de Belle Île (20

km), Groix (28 km) et Quiberon (34 km). Rapporteur pour le projet de loi pour l’accélération

des énergies renouvelables, nous nous adressons à vous dans l’espoir que nous avons

d’obtenir, avec votre intervention et votre soutien, la réorientation de ce projet mal engagé,

qui constitue un contre-exemple de ce qui doit être fait en matière de transition énergétique ».


コメント


bottom of page