top of page

Quiberon. La Ville donne rendez-vous aux skateurs le 27 octobre, à 10 h



Les services techniques de la Ville de Quiberon interviennent de nouveau sur le skatepark du terrain multi-activités, renforcés cette fois par un camion qui aspire la couche de terre. Un coût supplémentaire aux 250 000 € investis par la Ville dans le projet.


Grilles, sable et terre

Avant même son ouverture officielle, en juin 2019, il faisait déjà parler de lui, les riverains dénonçant des nuisances sonores infernales, certains soirs jusqu’à 23 heures. ​En juillet, des tas de sable étaient déversés sur tous les éléments du skatepark, afin que l’interdiction de son accès, par arrêté municipal, soit respectée.

En octobre suivant, la structure de glisse était rouverte, en attendant la venue d’un expert pour procéder à des mesures acoustiques. Elles allaient montrer que le bruit généré par les pratiquants dépassait les seuils réglementaires. Condamné par des grilles, des filets et des sacs de sable, en juillet 2020, de la terre a ensuite été déversée sur le skatepark, en mars 2021, après plusieurs mains courantes déposées par les riverains pour violation de propriété privée, les skateurs passant par leurs jardins pour y accéder.


Détruit ou recouvert


L’affaire du skatepark connaît donc un nouveau rebondissement, puisqu’il rouvrira provisoirement mercredi prochain. Un expert judiciaire nous a sollicités pour refaire l’ensemble des mesures sonores suite au conflit entre la ville et les différents constructeurs et concepteurs, précise le premier adjoint Gildas Quendo. Une procédure juridique avait en effet été lancée par la précédente municipalité. La ville considère qu’elle a été mal informée et qu’on lui avait vendu un skatepark de haute qualité sans nuisance sonore​, poursuit l’élu.

L’expert procédera à ses nouvelles mesures mercredi 27 octobre 2021, à 10 h, voire le 3 ou 5 novembre 2021 suivant la météo. La structure de glisse restera donc ouverte jusqu’au soir du 5 novembre 2021. Il est important que les skaters soient présents pour que les mesures reflètent la réalité. Ensuite, on attendra la décision des tribunaux. Mais quelle qu’elle soit, nous ne laisserons pas le skatepark à cet endroit. Soit il sera détruit, soit recouvert de terre et réaménagé.

Gildas Quendo rappelle que Quiberon est en réflexion avec la commune voisine sur un projet de skatepark à Saint-Pierre, celle-ci souhaitant devenir un pôle de glisse.


Info OUEST FRANCE

bottom of page