top of page

À Quiberon, le chantier de la nouvelle gare maritime dans les temps


À l’embarcadère de Quiberon (Morbihan) vers les îles de Houat, Hoëdic et Belle-Île-en-Mer, le bâtiment de la nouvelle gare maritime se profile désormais nettement. L’insertion paysagère a été à la hauteur de l’enjeu​, a félicité Mickaël Quernez, vice-président au climat et aux mobilités à la Région Bretagne, venu accompagner son président, Loïg Chesnais-Girard, sur le chantier de la future gare maritime de Quiberon, ce vendredi 15 avril 2022.


Lancé en mars 2021, le chantier n’a pas pris de retard​, selon Yoann Le Corvec, architecte pour DDL, le cabinet lorientais qui s’est occupé du projet, qui devrait être terminé à l’été 2023.



Améliorer les services

C’est toujours agréable de voir s’affirmer notre ambition dans les territoires​, s’est réjoui le président de la Région qui finance entièrement le coût des travaux, 8,4 millions d’euros, au titre de sa compétence portuaire. L’objectif de ce futur pôle d’échanges multimodal BreizhGo, selon l’appellation officielle, est d’améliorer les services et le confort du million de voyageurs accueilli par an. Qu’ils soient îliens, vacanciers ou acteurs économiques.


Faire cohabiter les flux

Un des enjeux majeurs de ce nouveau pôle était donc de permettre une meilleure cohabitation entre les différents flux : insulaires, vacanciers, voitures et fret. Le nouveau bâtiment de 1 500 m² possède deux parties distinctes : une pour l’accueil des passagers, une pour le fret, explique Giuilia Borghi, architecte en charge du projet chez DDL. Côté passagers, un grand hall vitré est porté par de fins poteaux en béton.Le verre choisi est le plus neutre possible, il ne modifie absolument pas les couleurs perçues, quel que soit le temps​, précise Yoann Le Corvec. Une zone abritant les locaux de la compagnie de transport, pour laquelle la procédure déterminant la prochaine délégation est en cours, complétera cette partie.

Le hall d’accueil des passagers de la future gare maritime de Quiberon (Morbihan) est spacieux et offre une visibilité quasi continue sur l’océan. | © DDL ARCHITECTES



Une gare opérationnelle fin 2022

Ce bâtiment accueillera ses premiers voyageurs fin 2022, au moment où débutera la destruction de l’actuelle gare maritime, construite en 1972. Un parking de pré-embarquement de 55 places et une zone de fret viendront remplacer cette dernière. Côté ville, un parvis piéton sera aménagé, tout comme différentes voies de circulation pour chaque type d’usager. Un ensemble qui viendra s’articuler avec le nouvel aménagement de Port-Maria, actuellement mené par la Ville. Reste maintenant à faciliter la liaison Auray-Quiberon, autre grand enjeu du territoire sur lequel l’État, la Région et Auray Quiberon terre Atlantique travaille également. Pour qu’un jour on puisse prendre un billet direct Paris Montparnasse – Belle-Île, espère Michaël Quernez.

bottom of page